Techno, House et Acid : Chris Warner à la croisée des genres

Découvrez le parcours exceptionnel de Chris Warner. Explorez ses influences, plongez dans sa diversité musicale, et apprenez les secrets de sa signature sonore unique dans cette entrevue exclusive, offrant un regard privilégié sur le talent émergent de la scène musicale 

Les début de Chris Warner

Chris Warner a commencé par faire des sets all styles dans des bars et des pubs, puis a été repéré par une boîte de nuit où Chris a été booké.  Il a ainsi commencé à jouer en club et est devenu DJ résident au Prestige Club, au Club Number One et à l’Empire Club en 2017, maintenant cette position pendant 4 ans.

Pendant cette période, Chris s’est également lancé dans la production musicale. En 2017, il a sorti son premier morceau inédit intitulé “Origin” (Techno). Avec l’arrivée de la période de la Covid, le DJ s’est entièrement consacré à la production musicale. Actuellement, DJ compte 13 morceaux disponibles sur les plateformes.

En 2023, Chris Warner a créé son propre label, “Hit the Lights Records“. Depuis, il se produit dans des clubs principalement en Europe, en créant une base de fans fidèle.

L’origine de son nom de scène remonte à son enfance. Son surnom, Chris, diminutif de Christophe, était associé à Warner à l’école, car les autres enfants ne pouvaient pas prononcer son nom de famille, Wargnier. Ce nom, Chris Warner, est resté avec lui.

Influencé par des amis plus âgés, le DJ est tombé amoureux de la musique électronique dès son plus jeune âge en écoutant des groupes tels que Prodigy, Scooter, Swedish House Mafia et des artistes tels que Laurent Garnier, Eric Prydz, etc.

Son désir ardent de partager des titres avec un large public l’a conduit à devenir DJ. Cependant, ne se contentant pas de jouer les morceaux d’autres artistes, le DJ a ressenti le besoin de produire ses propres sons en mélangeant différents styles tels que la techno, la trance, l’acid, le mélodique et la house. Refusant de se limiter à un seul style, sa palette musicale est large et variée. DJ peut passer de la techno mélodique à la hard techno, tout comme de la house. Son intention est de ne pas s’enfermer dans un genre particulier, mais de se réserver la possibilité, selon ses inspirations, de jouer plusieurs styles et même d’évoluer avec le temps.

Chris Warner : La Création Musicale et les Secrets de sa Signature Sonore

Dans un premier temps, Chris défini le genre musical. Ensuite, il recherche en lui ce qu’il aimerait transmettre à travers ses titres : quelles émotions, plutôt brutales, mélancoliques, énergiques… Ensuite vient le processus technique de création. Il commence souvent par la structure du morceau, et enfin, vient véritablement la partie qu’il préfère, celle de la composition et de l’arrangement.

Les logiciels et équipements que Chris utilise comprennent Ableton Live 11, le contrôleur Ableton Push 3, et le clavier Native Instruments Kontrol MK3 et le synthétiseur analogique Behringer td3 pour les sonorités acid. Les éléments clés qu’il intègre dans la piste sonore pour donner sa signature sont les nappes enivrantes (style trance ou très mélancolique) et des basses détonantes pour un son ultra-punchy.

Quant aux VST qu’il conseille, le DJ recommande principalement les synthétiseurs Serum et Massive X, utilisés dans le cadre d’Ableton Live 11.

Entrevue exclusive avec le DJ Chris Warner.

1. Quels conseils donnerais-tu aux jeunes artistes qui cherchent à percer dans l’industrie de la musique électronique en tant que DJ/producteur ?

Persévérer. Ne pas s’arrêter sur les réponses négatives que l’on reçoit en début de carrière, mais s’en servir comme moteur pour poursuivre. Les “Non” se transformeront petit à petit en “OUI”.

2. Quels sont les aspects techniques ou artistiques sur lesquels tu penses qu’il est important de se concentrer pour progresser en tant que DJ/producteur ?

Selon moi, il est indispensable de maîtriser un DAW et de s’y perfectionner. On peut avoir plein d’idées en tête et le DAW permet de les réunir.

3. Quels sont tes projets et objectifs futurs en tant que DJ/producteur ?

Pour l’instant, je me suis produit en France, en Italie, en Suisse et en Espagne. J’aimerais parcourir d’autres contrées.

4.Y a-t-il quelque chose de nouveau ou d’excitant sur lequel tu travailles actuellement et que tu aimerais partager ?

Je travaille sur la sortie d’un EP début 2024 comprenant des titres aux inspirations plus éclectiques (House, Techno, Hard Techno), pour démontrer l’éventail de mes possibilités.

De plus, même si mon objectif principal n’est pas de produire de la musique de dancefloor, mais plutôt de créer de la profondeur et de l’authenticité dans mes sons, je souhaite à terme sortir un son qui puisse être joué dans la plupart des clubs. Là, c’est mon âme de clubber qui ressort. 

Conclusion 

Chris Warner, artiste polyvalent et créatif, nous a ouvert les portes de son parcours musical fascinant. De ses débuts en tant que DJ résident à l’Empire Club à la création de son label, “Hit the Lights Records”, son engagement envers la musique électronique transparaît. L’influence de son enfance, son amour pour la diversité musicale, et son désir inébranlable de partager sa musique avec le monde font de lui un acteur majeur de la scène techno.

Sa palette musicale, large et variée, reflète son refus de se limiter à un seul style. Chris nous a partagé sa passion pour la création musicale, son processus unique, et les éléments clés qui définissent sa signature sonore. À travers ses conseils pour les jeunes artistes et ses projets futurs, il incarne la persévérance et l’audace nécessaires pour évoluer dans l’industrie de la musique techno.

5/5 - (5 votes)

About Author /

Start typing and press Enter to search

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors